25-Compétition

Les élèves entrèrent en trombe dans la salle.

« Elle est là ! Attrapez-la ! » cria l’un d’eux

Elanne fut rapidement encerclée par ses camarades.

« Tu pensais vraiment pouvoir nous échapper . » dit un garçon. Il faisait partie de sa classe et avait participé sans vergogne aux moqueries qu’Agnès avait initiées durant la semaine. Il semblait néanmoins être frustré. Elle avait failli gagner et il avait fallu obtenir l’aide du directeur pour la trouver. Même s’ils l’avaient finalement attrapé, les membres du programme risquaient de recevoir une punition. Ils n’avaient aucune excuse , ils étaient censés être les meilleurs et pourtant un Eclaireur avait réussi à les éviter.

« Même le directeur ne veut pas de toi ici. Tu ferais mieux d’attendre sagement la fin de l’évènement avec nous et de rentrer chez toi. Tu n’as pas ta place ici. »

« Ce n’est pas à vous de décider si ma place est ici ou non. » rétorqua-elle-même si ses options étaient devenues limitées, elle n’abandonnerait pas si facilement.

« Vous avez si bien collaboré pour m’attraper. Mais je vous rappelle qu’il n’y a que trois prix. » déclara-t-elle

Elle avait raison, il n’ y avait que trois prix , et si travailler ensemble avait été au départ une bonne idée , maintenant que la fin de l’épreuve était proche, les envies de chacun avaient commencé à s’éveiller. Tous auraient souhaité obtenir un privilège, mais seul trois d’entre eux pourraient en bénéficier, après tout le travail qu’ils avaient fourni. C’était toujours les plus doués d’entre eux qui obtenaient ces privilèges , mais cette fois-ci ils avaient la possibilité de gagner le précieux sésame.

Elanne vit avec un plaisir non dissimulé l’unité du groupe s’effriter. Encore un petit effort et elle aurait une chance.

« Je vous rappelle que les prix ne vont qu’à ceux qui ont réussi à me garder captive durant dix minutes et c’est le temps qu’il reste maintenant avant que l’épreuve ne se termine. » ajouta-t-elle

En entendant cela, chacun se précipita vers elle , bousculant leur voisin pour l’atteindre. Le chaos s’était installé. L’un des élèves s’apprêtait à poser la main sur son épaule , quand son coéquipier se jeta sur lui et la scène se répéta ainsi.

Quand soudain une voix s’éleva au-dessus des autres.

« Qu’est-ce que vous êtes en train de faire ? » s’écria Agnès qui venait d’entrer, suivie de Lucas.

Les combats cessèrent immédiatement.

« Vous tombez si facilement dans le piège qu’elle vous a tendu. Vraiment vous faites la fierté de l’Académie. » dit-elle d’un sarcastique.

Les coupables parurent honteux de s’être laissé ainsi emporter.

« Je vais vous faciliter les choses. La première place m’appartient et la deuxième ira bien évidemment à Lucas. Quant à la troisième place, je choisirai celui ou celle qui l’obtiendra. »

« Sur quels critères ? » demanda une jeune fille, qui fit sursauter son camarade à côté d’elle ne s’était pas rendu compte de sa présence. Elanne l’avait remarqué, elle était de petite taille ce qui lui permettait de se fondre plus facilement dans la foule. Elle s’était rapprochée peu à peu d’Elanne sans que quiconque ne lui fasse obstacle. Elle faisait certainement partie du programme dédié à l’assassinat.

« Emma, tu es ici aussi » dit Agnès qui semblait l’avoir reconnu.

« Cela ne m’étonne pas que tu ne te sois pas rendu compte de ma présence. Grand père m’ignore , et ça, je le comprends bien , je ne suis après tout pas sa petite fille favorite , mais toi ? Est-ce que tes fans sont au courant de l’existence de ta sœur jumelle ou le leur as-tu également caché ? »

« Une sœur jumelle ? »

Les murmures s’élevèrent dans la foule. Ils pensaient qu’ Agnès était fille unique. Elle n’avait jamais parlé d’une sœur.

« Emma… » commença Agnès d’un ton hésitant.

« Si tu veux être le bras droit de grand-père, c’est ton problème, mais ne t’attends pas à ce que je vous laisse tranquillement jouer dans votre coin. » dit Emma avant de sourire

Au même instant la sonnerie retentit, signalant la fin de l’épreuve. La jeune fille ayant accompli son objectif quitta la salle en silence.

« Attends ! »

Elanne couru vers la jeune fille qui lui avait permis de rester dans l’Académie.

« Pourquoi m’as-tu aidé ? » demanda-t-elle à Emma

La jeune fille continua sa marche sans se retourner.

« Cela n’a rien à voir avec toi. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s