Famille

Monsieur et Madame Tolder avaient deux filles et un fils. Ils disaient à leurs collègues qu’ils n’avaient qu’un fils, et à leurs anciens camarades de lycée qu’ils n’avaient pas d’enfants. Ils ne parlaient jamais de leurs filles et les avaient ainsi nommées , Ignore et Oublie. Ignore était née quelques minutes après son frère, Oublie quelques heures après sa sœur.

Madame Constance la voisine saluait tous les matins le couple qui partaient main dans la main à leur usine.

« Quel beau couple vous formez ! Mon pauvre Gérard me faisait, paix à son âme, paraître aussi jeune que vous. »

Mais Madame Constance, ne parlait jamais de leurs enfants. Il n’y avait pas d’enfants. Il y avait parfois des cafards chez les Tolder et quelques fois des rats. Ces doux sobriquets étaient souvent prononcés en début de soirée.

« Alors les cafards, avez-vous fait la vaisselle ? »

Vraiment, l’amour était une chose bien particulière pour les Tolder.

L’aîné portait un vrai nom. Il se prénommait Alexandre, comme le conquérant et comme le grand père de monsieur Tolder, qui lui avait enseigné ses leçons les plus importantes à travers une discipline toute militaire. Alexandre pouvait les accompagner durant les déjeuners champêtres organisés par l’usine. Il récoltait les sourires des dames et les hochements de tête des messieurs. Le jeune garçon était connu pour sa timidité qui à son âge lui donnait un air de maturité que les autres enfants ne connaissaient pas. Voyez-vous Alexandre adorait ses sœurs. Il était bien le seul. Il ne les appelait pas Ignore et Oublie, mais Nora et Léa. Il leur avait promis que plus tard elles pourraient changer de prénom et de nom.

Durant leurs quelques moments de solitude Alexandre et ses sœurs élaboraient des plans de fugues et s’imaginaient être recueillis par une bonne âme qui ne les traiterait pas comme des insectes.

Un matin de juillet, les trois enfants profitèrent de l’absence de leurs parents pour regarder les informations télévisées. L’actualité et non les dessins animés ? Quelle étrangeté n’est-ce pas ?

Non, leurs parents ne leur permettaient jamais de voir les informations. Quand l’un d’entre eux osait leur demander la permission, ils éteignaient la télévision et ordonnaient à leur progéniture d’aller faire leurs devoirs.

Cette fois-ci les trois enfants regardaient une scène assez rare. Le reporter tenait son micro à la main et observait des policiers entrer chez des kidnappeurs présumés. La traque durait depuis plusieurs années et les coupables avaient réussi à éviter la justice jusqu’à aujourd’hui. Une voisine était certaine de les avoir reconnus. Elle avait une mémoire infaillible et oubliait rarement les visages.

Les enfants observaient la scène avec une excitation non dissimulée. Finalement les policiers avancèrent discrètement près de la porte d’entrée. Puis d’un coup de bélier ils forcèrent la porte d’entrée.

Les policiers sortirent quelques minutes plus tard. La caméra fit un zoom sur les agents de l’ordre et sur ceux qui les suivaient : deux filles et un garçon.

« Les kidnappeurs n’étaient pas présents et sont toujours en fuite à l’heure où je vous parle, mais nous avons une bonne nouvelle à vous annoncer, les triplés ont été retrouvés. Ils avaient été enlevés à l’hôpital juste après leur naissance. Cela faisait maintenant douze ans que l’enquête était en cours. Nous sommes désormais certains qu’ils sont en vie. »

Les journalistes tentaient de s’approcher des enfants pour leur poser des questions, mais les policiers leur barraient la route.

Finalement l’un d’entre eux vint parler aux caméras.

« Nora, Léa et Alexandre vont très bien, et rejoindront bientôt leurs vrais parents qui ont hâte de les retrouver. L’enquête se poursuit quant aux deux kidnappeurs toujours en fuite. Merci. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s