18-Cache-cache

Deux heures. Cela faisait maintenant deux heures qu’Elanne se cachait. Les salles de cours, les dortoirs, tous, étaient envahis par une foule espérant obtenir le privilège de visiter leur famille, d’inviter au restaurant leur dernier béguin, ou tout simplement de se promener dans les rues de Tallon, un après-midi. Ces potentielles heures de liberté avaient transformé les élèves, en chasseurs avides.

Des groupes s’étaient rapidement formés autour des plus doués d’entre eux. Ainsi, s’ils étaient chanceux, il pourrait obtenir le 2e ou 3e prix.

« Je l’ai trouvée ! »

Un élève venait d’apercevoir la jeune fille dans le laboratoire de physique chimie. Elanne avait réussi à éviter la dernière patrouille et s’était réfugiée derrière un bureau. Cependant, elle avait sous-estimé ses camarades et n’avait remarqué que trop tard le guetteur sur le toit de l’immeuble voisin. Celui-ci n’avait pas tardé à contacter ses équipiers.

« Dépêchez – vous elle va s’enfuir ! »

Elanne s’était précipitée vers la fenêtre la plus proche quand un bras l’encercla.

Elle se débattait contre son agresseur quand des lèvres effleurèrent son oreille.

« Je t’ai eu. » dit le jeune homme d’un ton mielleux, qui la fit grimacer de dégoût.

« Je ne pense pas. » murmura-t-elle avant de lui écraser brutalement le pied et de lui assener un coup de coude au visage.

« Mon nez ! Tu m’as cassé le nez ! »

C’est avec un large sourire sur les lèvres qu’Elanne s’élança par la fenêtre.

Elle atterrit agilement, un étage plus bas. Elle entendit des cris furieux, puis disparut derrière un immeuble.

« Où est-ce que je peux aller ? Mon dortoir ? Trop évident ? Les vestiaires ? Non, trop visibles. Alors où n’iraient-ils jamais me chercher ? Non, quand même pas… Pourquoi pas. » murmura-t-elle

Son regard se porta alors sur le bâtiment administratif. C’était sa seule chance.

Elle soupira quand elle comprit la distance qui la séparait de son but, mais reprit sa course.

Elle n’échouerait pas.

N.B: Tous les chapitres sont disponibles dans la rubrique « Tallon »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s