14-La nouvelle

Les installations sportives prenaient une part considérable du campus. Il était important pour la future carrière de chacun d’avoir non pas forcément de réelles capacités sportives, mais d’être capable de courir, quand le moment viendrait, et il viendrait, de fuir. Cependant certains cursus demandaient davantage d’attention physique, un assassin devait savoir faire preuve de furtivité, d’agilité et connaître de multiples manières de remplir son contrat, un espion devait être un véritable caméléon selon les circonstances. Un gardien était dans l’obligation de remplir toutes ces conditions et bien plus encore.

« De l’Ombredeau, combien de fois t’ai-je dit d’abandonner ton partenaire s’il est blessé. Ta priorité mets toi ça bien dans le crâne est le conseiller, pas ta profonde amitié avec un Tomberois. Est-ce que tu as bien compris jeune homme. Encore une erreur de ce genre et tu quittes le programme. »

La classe était à la moitié de sa deuxième heure de cours. Tibère Poussegant était certainement le professeur le plus brutal de l’Académie. Il était malhonnête, et n’hésiterait pas à frapper un adversaire à terre si on lui proposait plus d’argent. Les élèves redoutaient de se retrouver face à lui en cours de tactique et de combat.

Il avait la fâcheuse habitude de choisir l’élève qui lui déplaisait le plus afin de le forcer à tenir trois minutes contre lui sans gémir, sans se plaindre, sous peine d’être renvoyé du cursus.

Lucas de l’Ombredeau était malheureusement la victime du jour. Le jeune homme regardait sans flancher le professeur malgré sa lèvre tuméfiée et son nez cassé. Il savait qu’aujourd’hui marquait la deuxième fois cette semaine qu’il avait énervé Mr Tibère. La troisième fois n’existerait pas.

Il prenait donc sa leçon en silence quand un cri étouffé interrompit le prochain coup de poing.

Une jeune fille venait d’entrer dans la salle de combat. Il ne l’avait jamais vue dans le programme. S’était-elle trompée de cours ? 

« Eh bien, Eh bien qu’avons-nous ici ? Messieurs et dames, une nouvelle victime est venue participer au cours de combat. Et qui peux-tu être jeune demoiselle ?» dit Mr Tibère, un sourire carnassier sur les lèvres.

La jeune femme regardait son visage d’un air horrifié, ça commençait très mal pour elle, ou peut être pas pensa-t-il en la voyant cacher rapidement ses émotions.

« Je suis l’ Eclaireur Elanne Bertrame, Mr Poussegant »

Des murmures s’élevèrent en entendant son nom. Les membres des branches cadettes n’entraient jamais à l’Académie. Comment avait-elle fait pour être acceptée sur le campus.

« Eclaireur ?  dit Tibère en souriant. Ah, tu es la petite protégée du directeur adjoint. » 

Les visages s’assombrirent à ses mots, personne n’aimait le favoritisme, encore moins quand il s’agissait d’entrer dans le programme. Ils avaient tous travaillé très dur pour intégrer le programme. En quelques mots Mr Poussegant avait fait de la fille un paria et elle s’en était rendu compte s’il pouvait en croire la colère dans ses yeux.

« Je ne savais pas que j’étais la protégée du directeur. Vous m’apprenez quelque chose. »

Cette fille venait de signer son arrêt de mort. Personne ne répondait à Tibère Poussegant.

« Tu as du caractère, on dirait, mais pour combien de temps ? » dit-il

« De L’Ombredeau j’ai changé d’avis, c’est elle que tu vas affronter. J’espère que tu as préparé des pansements jeune fille. 3 minutes, le premier à terre obtient le privilège d’être l’élève de la semaine. »

Les autres grimacèrent à ces mots, être nommé élève de la semaine signifiait être le souffre-douleur des élèves et des professeurs pour une semaine entière. Aucun élève n’avait encore réussi à garder sa place dans le programme après avoir été nommé l’élève de la semaine. 

« A vos places ! »

( A noter : Tous les chapitres de « Tallon et les guetteurs » sont disponibles dans la rubrique du menu « Tallon »)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s