Ma migraine

Je ne sais ni quand elle se lève, ni quand elle se couche. Mais quand elle est présente , je ne peux l’ignorer. Il m’arrive souvent de lui verser à boire, pour la réveiller et la chouchouter. C’est quand je pense m’en être débarrassée qu’elle réapparaît devant moi. Les cris stridents font partie de mes petits tracas. Avec elle, chaque jour, je me masse la nuque , les tempes , mais elle me colle cette migraine, elle me colle. Pourtant il m’arrive de rire à cause d’elle et dans la douleur de pleurer devant elle. Je parle ici de mon petit chaton, ma petite Migraine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s